La FADOQ lance sa saison de hockey

Marie-Ève
Marie-Ève Dumont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le «Baron» de RDS, Alain Chantelois était présent

La FADOQ Cercle d’or de Mascouche a officiellement lancé sa saison de hockey. Près d’une trentaine de joueurs de 50 ans et plus se réuniront chaque semaine pour pratiquer le sport le plus populaire au Québec.

«Je suis vraiment très heureux, c’est la deuxième année que nous offrons la possibilité à nos membres de jouer au hockey et nous sommes déjà passés de 12 à 28 joueurs. Je pense que dans les années à venir, nous pourrons avoir quatre ou cinq équipes. C’est vraiment agréable pour les participants, tout le monde est de bonne humeur, c’est non-violent et amical. Les joueurs moins expérimentés ont aussi leur place, c’est ce qui crée une belle atmosphère», se réjouit le président de la FADOQ, Richard Mercier.

C’est Jean-Pierre Charrette, un des membres de la FADOQ, qui a eu l’idée de créer cette activité. Les aînés se rencontrent une fois par semaine à 8 h 30 et la patinoire leur appartient pendant deux heures et ce, jusqu’en avril prochain.

Pour le lancement de la saison, Alain Chantelois, dit le «Baron», est venu rencontrer les joueurs et faire la mise au jeu officiel. «Je trouve vraiment que c’est une belle initiative, il n’y en a pas assez des activités de ce genre pour les aînés. Quand tu es à la retraite, il te faut des projets, quelque chose pour te maintenir en vie», souligne-t-il.

Lock-out dans la LNH

Questionné par le Trait d’Union sur le lock-out dans la LNH, M. Chantelois insiste sur le fait que cette situation «fait souffrir tellement de monde». «Les bons joueurs vont aller jouer en Europe, les 3e et 4e trios n’ont pas d’emploi. Les journaux vont moins se vendre, les radios et RDS auront moins de cotes d’écoute. On peut penser aussi aux restaurants, aux bars… Ça affecte vraiment beaucoup de monde», indique-t-il.

Il espère que les amateurs auront droit du moins à une demi-saison. En attendant, il les invite à se trouver d’autres activités. «Allez voir du junior, sortez, allez au cinéma, il y a énormément de choses à faire, en attendant que le hockey revienne», énumère-t-il en riant.

Organisations: Union sur le lock-out, LNH

Lieux géographiques: Mascouche, Québec, Le Trait Europe

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires