Kim et Kelly Gravel : la passion de leur monture

Marie-Ève
Marie-Ève Dumont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Kim et Kelly Gravel, âgées de 16 ans et 15 ans, pratiquent l’équitation depuis leur tout jeune âge. Elles participent à des compétitions depuis à peine cinq ans et elles ont respectivement remporté une médaille d’argent et une médaille d’or lors des Jeux équestres du Québec à Bromont.

«Lorsque nous étions toutes jeunes, ma mère avait un cheval et nous montions avec elle. Nous aimons la compétition puisque l’on sait ce qu’on vaut, on sait si on a bien fait notre travail, alors c’est très valorisant», indique Kim.

Les deux cavalières développent leurs aptitudes et celles de leur cheval dans la catégorie de dressage. Cette discipline, un peu méconnue, met en valeur la beauté, la qualité et la fluidité des mouvements effectués dans un parcours. Kim s’est d’ailleurs illustrée dans cette discipline dans la catégorie Niveau 1 Junior à Bromont. Sa sœur a quant à elle remporté les plus grands honneurs en reprise libre musique (Entraînement Junior).

Elles ont pu se rendre à cette compétition provinciale puisqu’elles font partie des quatre premières dans leur catégorie.

Une routine rigoureuse

Les jeunes femmes s’entraînent plusieurs fois par semaine et se soumettent à une routine bien structurée. «Chaque matin avant d’aller à l’école, nous allons soigner et nourrir les chevaux. Même chose lorsque nous revenons de l’école et par la suite on s’entraîne. Notre entraîneuse, Geneviève Dupont, nous apprend à doser notre relation avec notre cheval. Il faut être ferme, mais également apprécier ce qu’ils font. La confiance se développe. Je sais qu’il fait du mieux qu’il peut pour moi», raconte Kelly.

De grands objectifs

Le grand rêve de Kelly serait sans aucun doute les Olympiques et Kim le prix St-Georges. Plus près d’elles, la jeune Kelly souhaiterait montrer dans le niveau 1 aux provinciaux l’an prochain tandis que sa sœur aimerait aller jusqu’au deuxième niveau aux mondiaux. «C’est vraiment un sport d’équipe. Tu établis un contact avec ton cheval, il te comprend. Il peut t’apporter autant que ce que tu lui apportes. Une fois qui tu as commencé, tu ne peux plus t’en empêcher», conclut Kelly.

Lieux géographiques: Bromont

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Kim
    18 octobre 2012 - 17:01

    Très bel article !!;)