Dierry Jean en met plein la vue et s’empare du titre NABF

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Mission accomplie pour Eye of the Tiger Management qui lançait, samedi, sa série Fight Club

Une belle galerie de combattants s’est illustrée, le 19 mai, lors du gala présenté à guichets fermés au Holiday Inn Pointe-Claire par la firme Montréalaise Eye of the Tiger Management.

Dans le principal combat de la soirée, Dierry Jean (22-0-0, 14 K.-O.) a démontré la profondeur de son talent en l’emportant par décision unanime des juges aux dépens du rude vétéran Lanardo Tyner (25-8-2, 15 K.-O.), de Détroit.

À TC Média, le nouveau champion NABF des super-légers a déclaré avoir beaucoup appris lors de ces douze rounds. «Je ne savais pas à quel niveau d’intensité un tel combat pourrait monter. Je suis fier de ma performance face à un boxeur aussi expérimenté. Il encaissait mes coups de puissance et m’en donnait également, changeait le rythme du combat, ce fut toute une expérience.»

Le prochain combat de cet espoir de la boxe locale est prévu pour l’automne. L’événement de samedi était le premier rendez-vous d’une série de quatre, destinée à le mener en combat de championnat du monde.

«Je demande à mes boxeurs du sérieux, beaucoup de travail et surtout, de s’investir complètement dans leur sport. Nous avons vu les résultats de nos valeurs ce soir sur le ring. Je vous avais promis de magnifiques performances et c’est ce qu’ils ont offert», a déclaré le promoteur de l’événement, Camille Estephan.

«Croyez-moi, Dierry Jean sera bientôt l’un des grands noms de la boxe mondiale», a ajouté M. Estephan. «Il a les habiletés, la vitesse, le talent et le sérieux nécessaires. Il avait besoin d’un environnement comme celui-ci pour le démontrer et notre série Fight Club le lui offre. Il aura maintenant l’occasion d’affronter des boxeurs de qualité, de progresser et de grimper dans les classements jusqu’au championnat du monde. Nous sommes très fiers de lui.»

Concernant l’identité du prochain rival, il ne faudrait pas se surprendre de voir l’ex-aspirant mondial Cosme Rivera s’amener à Montréal. Initialement prévu pour affronter Dierry Jean à la place de Tyner, Rivera n’a finalement obtenu son visa que la veille du combat. Il voudra sans doute saisir l’occasion de l’utiliser.

Nicholson Poulard s’impose… selon deux juges

C’est par décision partagée des juges (97-93, 93-97, 96-94) que le Lavallois Nicholson Poulard (19-3-0, 8 K.-O.) a remporté son affrontement sur l'espoir Américain Lionell Thompson (12-1-0, 8 K.-O.), de Buffalo, jusqu’alors invaincu.

«Croyez-moi, Dierry Jean sera bientôt l’un des grands noms de la boxe mondiale» Camille Estephan

Thompson, dont la vitesse et les habiletés auraient pu lui permettre de remporter ce duel, n’a jamais pris avantage de son talent. Appliquant la pression sur son rival, Poulard a gardé l’initiative tout au long du combat, ce qui lui a valu, avec raison, la ceinture NABA des mi-lourds.

La sous-carte a réservé aux 400 amateurs présents de très beaux affrontements. Parmi eux, soulignons la belle tenue du Montréalais Ahmad Cheikho, victorieux par décision unanime sur le vétéran Laszlo Komjathi. Le super-plume Baha Laham, aussi de Montréal, a obtenu un T.K.-O. dès le premier round sur le Hongrois Arpad Vass.

Quant à l’espoir Ghislain Maduma, il s’est montré expéditif en arrêtant le vétéran Mexicain Aldo Valtierra dès la seconde reprise. La veille, lors de la pesée officielle, il déclarait à TC Média que cet affrontement avait pour but de le situer dans la division des poids légers.

La démonstration s’est avérée significative et Camille Estephan lui promet un bel avenir. «Son rival a perdu une décision majoritaire face à Tony Luis. Il a fait un combat serré avec Arash Usmannee. Ce soir, Ghislain l’a déclassé complètement et il nous a montré qu’il était bel et bien l’un des plus beaux talents de sa division à travers le monde. Vous allez voir des choses magnifiques concernant Ghislain Maduma dans les prochains mois», a-t-il prédit.

Eye of the Tiger Management, dédiée à la gérance de carrière de boxeur depuis 2008, représente des athlètes tels que David Lemieux, Antonin Décarie et l’aspirant mondial WBC des poids lourds Bermane Stiverne. La firme présentait, samedi, son troisième gala de boxe.

Comme ce fut le cas jusqu’ici, une cause civique fut embrassée. Cette fois, un chèque de 3500 $ a été remis par à l’organisme Villages Mwana. Ces fonds contribueront à la construction d’un village en République du Congo, dans lequel un refuge multifonctionnel sera destiné à recueillir les enfants.

Organisations: NABF, Eye of the Tiger Management, Fight Club Holiday Inn Pointe-Claire

Lieux géographiques: Détroit, Montréal, Place de Tyner Buffalo République du Congo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires