On court à l’école De La Sablière

Marie-Ève
Marie-Ève Dumont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une vingtaine d’élèves de 5e année de l’école De la Sablière à Terrebonne s’entrainent depuis la mi-janvier, à la fin des classes, durant le service de garde, afin de prendre part au Défi physio extra qui aura lieu le 26 mai prochain. (Photo:Armand Ohayon)

Une vingtaine d’élèves de 5e année de l’école De la Sablière à Terrebonne s’entrainent depuis la mi-janvier, à la fin des classes, durant le service de garde, afin de prendre part au Défi physio extra qui aura lieu le 26 mai prochain.

«Nous sommes vraiment allés graduellement dans l’entrainement et nous voyons de grands changements dans leur forme physique. En janvier, nous faisions un demi-kilomètre et ils étaient tous couchés dans la neige à bout de souffle. Aujourd’hui, ils courent 20-25 minutes sans problème», raconte l’éducatrice au service de garde, Nicole Tremblay.

Les jeunes participent à deux séances d’entrainement par semaine. Au départ, il y avait une heure de course les mardis et une heure de musculation, mais plus le défi approche, plus les séances ne sont réservées qu’à la course.

Les élèves sont également impliqués à la maison, certains se sont même créé un calendrier d’entrainement chez eux. « Ils ont vraiment pris ça au sérieux. Ils font des courses à la maison ou encore des petits étirements. Je suis étonnée de leur engagement. Les jeunes persévèrent et c’est devenu un véritable défi personnel. Des parents se sont même impliqués dans le processus. Le projet a grandi et réuni plusieurs familles maintenant», se réjouit-elle.

Les étudiants participeront au circuit de 5 km lors du Défi, la fébrilité commence déjà à se faire sentir à quelques semaines de l’événement. «Ils ont hâte et ils sont fiers de nous dire qu’avant ils ne pouvaient pas courir, mais que maintenant ils font trois tours. Je crois qu’ils réalisent que s'ils entrainent bien leur corps, il va devenir de plus en plus performant. Ils en sont beaucoup plus conscients puisqu’ils le vivent. Ils n’ont pas toujours trouvé ça facile, mais ça donne des résultats», conclut Mme Tremblay.

Organisations: école De La Sablière

Lieux géographiques: Terrebonne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires