Alcool au volant : le procès de Marc Gagnon reporté

Mélanie Adam
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Marc Gagnon s'est présenté en cour lundi matin à Joliette pour apprendre que son procès allait finalement être reporté à la fin du mois de mai.

Alcool au volant : le procès de Marc Gagnon reporté

Rappelons que le quintuple médaillé olympique en patinage de vitesse, originaire de Chicoutimi, est accusé de conduite avec facultés affaiblies pour des faits qui remontent au 22 septembre 2007. Ce jour-là, Marc Gagnon a fait une embardée en voiture, et ce, tout près de son domicile à Mascouche. L'incident est survenu sous les yeux d'un policier.

Marc Gagnon avait par la suite échoué à l'alcootest.

Or lundi, devant la Cour du Québec à Joliette, l'avocate de Marc Gagnon, Roxane Hamelin, a contesté la compétence de la Cour du Québec à traiter de cette affaire. Selon Me Hamelin, il revient à la cour municipale de Mascouche d'entendre la cause, puisque c'est le procureur de la Ville de Mascouche qui est à l'origine de la poursuite. «C'est une question de juridiction qui sera débattue», a annoncé l'avocate au sortir de la salle d'audience.

Mais la requête de l'avocate a été rejetée par le juge Marc Vanasse, de la Cour du Québec parce qu'elle n'avait pas été présentée dans le respect des procédures. Un autre juge examinera la requête le 28 mai. (M. A.)

Organisations: Cour du Québec, Ville de Mascouche

Lieux géographiques: Joliette, Mascouche, Chicoutimi

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires