Les élèves du Collège Saint-Sacrement vont courir pour la vie

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ils prendront part au Défi-Jeunesse 1 km des écoles privées pour Sainte-Justine

C’est par l’entremise d’une présentation fort dynamique menée par Lina-Jeanne, David et Oliver, trois élèves du Collège Saint-Sacrement, que la direction de l’établissement a confirmé la participation, cette année encore, d’une cohorte de collégiens au Défi-Jeunesse 1 km des écoles privées pour Sainte-Justine. L’événement est prévu le 26 septembre prochain.

Le Défi, qui rallie plus de 33 000 élèves de 42 écoles au profit des enfants malades, vise à amasser des fonds pour la Fondation CHU Sainte-Justine. L’année dernière, la participation de 1400 élèves du Collège Saint-Sacrement a permis de recueillir plus de 45 000 $.

Cet argent a notamment servi à financer l’achat d’appareils EAV, utilisés par les anesthésistes lors d’interventions chirurgicales. Cette année, l’objectif des collégiens de Saint-Sacrement est de 50 000 $.

Appelée en cours de présentation à expliquer les diverses formes de traumatismes, la Dre Marianne Beaudin, fellow en chirurgie générale pédiatrique au CHU Sainte-Justine, a confirmé l’utilisation prévue des fonds qui seront récoltés lors de la présente édition du Défi.

Deux projets seront ainsi financés. Le premier étant l’achat de mannequins utilisés lors de formation, de manière à permettre la pratique de diverses interventions dans le cas de traumas. Le second vise l’installation de caméras dans des salles d’opération afin de suivre à distance les interventions qui y sont pratiquées. Trois centres hospitaliers sont initialement visés par le projet, incluant Saint-Jérôme.

Un témoignage touchant

Marc-André Vachon a été longuement applaudi lorsque son nom a été nommé. Plus que tout autre dans la salle, cet élève du Collège Saint-Sacrement comprend l’importance d’une démarche comme celle du Défi-Jeunesse 1 km des écoles privées pour Sainte-Justine.

Cet été, alors qu’il prenait part à un match de soccer U15 AA, il a été gravement blessé. Une courte vidéo, fort impressionnante, relatant les étapes de sa guérison a été présentée au bénéfice des élèves. TC Média l’a ensuite rencontré.

Marc-André Vachon, fort jovial, est semblable à tous les autres élèves du collège. Pourtant, l’histoire qu’il nous raconte est difficile à tout point de vue. Il évoque le coup de pied reçu en plein visage, l’attente des secours, le transport en ambulance, la stabilisation de son état à l’urgence. «J’ai passé cinq jours à l’Hôpital Le Gardeur, puis dix jours à Sainte-Justine», mentionne-t-il.

«J’ai passé cinq jours à l’Hôpital Le Gardeur, puis dix jours à Sainte-Justine» Marc-André Vachon

Beaucoup de temps à attendre, à sentir la douleur, à craindre pour ses yeux. Puis, est venue l’opération qui a duré huit heures, pratiquée sous anesthésie générale. Marc-André sourit. «Je suis très content, car ils ont vraiment fait un beau travail.»

Sous la peau de son visage se trouvent maintenant plusieurs plaques de métal. Les chirurgiens ont reconstruit l’orbite de ses yeux, puis refait son nez à l’aide d’un os prélevé à même son crâne. «Habituellement, ils prennent l’os dans une côte, mais là, ils avaient retiré toute la peau de sur ma face et c’était plus simple comme ça», explique l’adolescent, dont le visage ne montre aucune cicatrice.

Si l’attente dans son lit d’hôpital où il était immobilisé lui a semblé bien longue, qu’il a même attrapé le C. difficile, il est aujourd’hui bien heureux de la tournure des événements. «Je ne garde aucune séquelle physique, ni psychologique de l’accident. En fait, je n’ai aucun souvenir d’avoir reçu le coup de pied».

À preuve, Marc-André Vachon a commencé son entraînement de hockey comme si de rien n’était. «C’est sûr que je ne dois pas me faire frapper au visage, mais on porte une grille de protection, alors il n’y a pas de danger», dit-il, ajoutant toutefois, sourire en coin : «Par contre, mes parents ne veulent plus que je joue au soccer.»

Il est possible de contribuer au financement du Défi-Jeunesse au bénéfice Fondation CHU Sainte-Justine en vous rendant sur le site www.1km.org et en sélectionnant le Collège Saint-Sacrement via l’icône Écoles inscrites. À noter que l’École Vision Terrebonne va également prendre part au défi.

Organisations: Collège Saint-Sacrement, Fondation CHU Sainte-Justine, Hôpital Le Gardeur Écoles École Vision Terrebonne

Lieux géographiques: Saint-Jérôme

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires