Claude Pouliot, médecin, auteur et éditeur

Louise
Louise Bourget
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avec <@Ei>Mana Hatta<@$p>, il signe son premier <@Ei>thriller<@$p> scientifique.

«Écrire un livre sur la médecine, ce n’est pas intéressant pour un médecin qui pratique tous les jours, alors qu’un thriller scientifique, c’est grandement stimulant. Mon personnage principal, un violoniste talentueux, sera plongé malgré lui au centre d’une machination menaçant le cœur de Manhattan», affirme le médecin généraliste à Terrebonne et auteur, Claude Pouliot.

En plus d’exercer la médecine, Claude Pouliot a écrit un livre et deux scénarios de films pour perfectionner sa plume et l’art du conte. «Avec Mana Hatta, le premier nom de Manhattan, l’histoire a pour trame de fond le New York contemporain, une ville qui me fascine», raconte M. Pouliot.

Auteur et éditeur

«Après avoir envoyé mon livre à neuf éditeurs, j’ai décidé d’ouvrir ma propre maison d’édition», explique-t-il. Claude Pouliot tient à mentionner qu’il n’a bénéficié d’aucune subvention pour la production de son ouvrage. «En fait, pour moi, l’auto-édition était la meilleure solution pour faire connaître mon livre au Québec et m’assurer qu’il ne resterait pas sur les tablettes des éditeurs», estime M. Pouliot.

Ce dernier ne ferme pas la porte à une association avec une maison d’édition québécoise. «Je pense que c’est une excellente option pour faire connaître un ouvrage hors Québec, tout comme le réseautage m’a permis de le faire ici. Ainsi, mon livre est distribué dans les magasins Archambault ainsi que dans une vingtaine de libraires indépendantes.»

Les bons thrillers sont rares

Claude Pouliot a opté pour la rédaction d’un thriller qui se passe à New York, il a choisi d’éditer son ouvrage et de le distribuer par ses propres moyens. Quand on lui fait remarquer que sa profession de médecin lui a permis d’investir les fonds nécessaires à la réalisation de son rêve, il répond: «C’est vrai que je suis privilégié d’être en mesure d’investir le 10 000 $ nécessaire à ce projet. On verra où tout ça va me mener, mais il fallait que j’existe si je voulais faire connaître mon livre», avoue le médecin.

«Vous savez, on peut se rendre très loin quand on mise sur une bonne histoire qui se déroule dans une ville comme New York. D’ailleurs, un producteur de cinéma québécois s’est déjà manifesté pour mon livre», conclut Claude Pouliot.

Lieux géographiques: New York, Manhattan, Québec Terrebonne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires