La RAIM dévoile sa politique d’arrosage

Jean-Guy Ladouceur
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Vendredi dernier en conférence de presse en direct de la RAIM (Régie d’aqueduc intermunicipale des Moulins), Michel Morin et Denis Poitras ont annoncé l’entrée en vigueur prochaine de la Politique d’utilisation de l’eau et les périodes d’arrosage sur le territoire de Terrebonne.

Michel Morin, président de la RAIM et conseiller municipal, et Denis Poitras, conseiller municipal et membre de la Commission du développement durable et de l’environnement, ont tous deux incité les Terrebonniens à respecter les règles de la Régie. «J’invite les citoyens à réduire l’utilisation de l’eau potable tout au long de l’année, même si cette politique n’est en vigueur que du 1er mai au 15 septembre. L’eau potable est une richesse épuisable. Les réserves d’eau mondiales diminuent ; chaque citoyen doit faire sa part», a assuré Michel Morin.

De son côté, Denis Poitras a rappelé que l’utilisation de récupérateurs d’eau de pluie à Terrebonne signifie une économie d’eau de 1,3 M de litres d’eau par année. «Je ne peux qu’encourager les citoyens à respecter la politique d’arrosage et à réduire leur consommation d’eau potable. Dans le Plan Vert, nous nous sommes engagés à poursuivre les efforts à réduire le gaspillage mais les citoyens doivent emboîter le pas», a dit celui-ci.

«Les enfants sont souvent les meilleurs ambassadeurs» Michel Morin

Période de restriction

Du 1er mai au 15 septembre, les résidents de Terrebonne disposent de deux périodes d’arrosage de 90 minutes par semaine.

Tous les détails entourant cette politique seront distribués dans tous les domiciles au cours des prochains jours. Cette politique contient également des informations sur les situations exceptionnelles qui peuvent nécessiter un permis temporaire.

Les écoles moulinoises ont également sensibilisés les élèves. «Les enfants sont souvent les meilleurs ambassadeurs», considère Michel Morin.

Des patrouilleurs de la RAIM débuteront bientôt leur travail de surveillance du territoire et des périodes d’arrosage permises. Les gens pris en défaut se verront remettre une contravention.

Les citoyens témoins de désobéissances sont invités à communiquer, en toute confidentialité, avec les patrouilleurs, qui apporteront une surveillance accrue dans ces cas.

Plus ou moins de 500 personnes se vient remettre une contravention chaque année sur le territoire.

Toutes les informations se retrouvent également sur www.ville.terrebonne.qc.ca , sous les onglets Services en ligne et Ma Ville verte.

Organisations: Régie d’aqueduc intermunicipale des Moulins, Commission du développement durable, Services Ville verte

Lieux géographiques: Terrebonne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires