Une nouvelle école à Lachenaie

Baptiste
Baptiste Zapirain
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Et trois projets d’agrandissement : 45 classes supplémentaires

Alain Paquet, ministre délégué aux Finances, également ministre responsable des régions de Laval, Laurentides et Lanaudière depuis quelques semaines, s’est déplacé en personne à Terrebonne, ce matin du mardi 26 juin. À l’école de l’Orée-des-Bois du secteur La Plaine, il a annoncé la construction d’une nouvelle école primaire de 21 classes dans le secteur Lachenaie, prévue pour septembre 2014. Le coût du projet s’élève à 10.3 millions de dollars. Les détails de ce projet ne sont pas encore connus, car on en est encore à la phase d’étude.

Trois autres établissements scolaires de la commission des Affluents bénéficieront également de travaux d’agrandissement. À Terrebonne, l’école de l’Orée-des-Bois se verra ajouter huit classes supplémentaires, dont deux préscolaires. Cela représente un investissement de trois millions et demi.

Le projet de nouvelle école à Mascouche, dont l’ouverture est prévue au nord-ouest de la Montée Masson pour la rentrée 2013, passe de 31 à 35 classes, dont six préscolaires. Un million et demi supplémentaire a été alloués pour permettre cette nouvelle capacité d’accueil.

Enfin, à Repentigny, à la même date, l’école De la Paix proposera 12 nouvelles classes, dont deux préscolaires, ainsi qu’un gymnase double. Six millions seront injectés dans le projet.

Demande forte

L’ensemble de ces constructions représente un investissement de 21.3 millions de dollars, dont 19.5 seront financés par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

«On prévoit l’arrivée de 700 nouveaux élèves à chaque rentrée dans les cinq prochaines années», a justifié Alain Paquet. La commission scolaire des Affluents compte déjà 34 000 élèves dans ses écoles. «Le gouvernement a choisi de réduire le nombre d’élèves par classe, ce qui met déjà la pression sur les besoins en locaux.»

La forte croissance démographique du secteur est également un autre argument de poids. «Les écoles qui bénéficient des travaux d’agrandissement ont été choisies à cause des demandes fortes en ces endroits. Il n’y a qu’à voir les nouvelles constructions sur la route menant à l’Orée-des-Bois pour s’en rendre compte», a-t-il souligné.

Air de campagne

«En soutenant la réalisation de ces projets, le gouvernement continue d’agir de façon responsable», a poursuivi Alain Paquet. «Responsable» : le mot est martelé par le Parti Libéral depuis quelques semaines, pour convaincre les électeurs de sa capacité à diriger le Québec.

Le ministre assure toutefois qu’il n’y a aucun calcul électoral là-dedans. «Ce projet s’inscrit dans des choix d’orientation prévus depuis des années. Cela n’a pas été improvisé en quelques semaines. Les sommes investies étaient déjà octroyées et votées.»

Alain Paquet a cependant glissé ensuite que «le gouvernement avait prévu d’autres investissements pour de nouvelles infrastructures sportives, dès la rentrée 2012. Mais le PQ a refusé de voter.» Encore une petite phrase qui donne un air de campagne électorale à cette annonce.

D’autant que la position gouvernementale a été soutenue, en cette matinée, par le président de la Commission scolaire des Affluents, Yves Saint-Denis. «En deux ans, cela fait plus de 50 millions que le gouvernement investit pour notre communauté. Ce n’est pas en frappant des casseroles que l’on construit une communauté. C’est avec des gestes concrets.»

Organisations: école de l’Orée-des-Bois, école à Lachenaie, Commission des Affluents école à Mascouche Ministère de l’Éducation

Lieux géographiques: Terrebonne, Laval, Laurentides La Plaine Secteur Lachenaie Montée Masson Repentigny

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires