«Les conseillers ont les yeux bien ouverts sur les désirs de la population»

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est le message livré par Serge Hamelin suite au dernier conseil

Rencontré lundi à la suite de la séance du conseil, Serge Hamelin s’est dit particulièrement heureux du déroulement de la soirée. Selon lui, les citoyens ont obtenu des informations qui, si elles n’ont pas toujours été celles espérées, ont au moins permis de clarifier la situation.

«J’ai récemment déclaré que la plupart des conseillers municipaux avaient fermé les yeux sur ce que j’appelais des pratiques douteuses au sein de l’administration. Ces ‘’pratiques douteuses’’ de monsieur Marcotte, qui sont passées d’allégations à accusations, ont amené les citoyens à ne plus accepter la présence de ce dernier à la mairie. Toutefois, la motion qui a été adoptée à l’unanimité à la séance du conseil de lundi le 14 mai dernier demandant au maire Marcotte de démissionner démontre que tous les conseillers ont les yeux bien ouverts sur les désirs de la population et j’en suis fier», a-t-il tenu à préciser par voie de communiqué.

Lors de son entretien avec TC Média, le conseiller Hamelin a d’ailleurs tenu à souligner à quel point ses collègues étaient dédiés à leur travail. Il a également mentionné que l’arrivée de Claude Perrotte à la direction générale était un signal encourageant pour la suite des choses.

Le ministre Laurent Lessard interpelé

Pour sa part, la conseillère Lise Gagnon mentionne à TC Média qu’elle avait proposé, en session de travail, une résolution demandant au ministre des Affaires municipales, Laurent Lessard, «d’amender dans les plus brefs délais la Loi actuelle pour permettre la suspension automatique sans rémunération, allocation ou autre somme versée à un élu en cas d’accusations jugées d’importance qui pourraient porter préjudice à la bonne démarche des affaires municipales.»

«La motion qui a été adoptée à l’unanimité à la séance du conseil de lundi le 14 mai dernier demandant au maire Marcotte de démissionner démontre que tous les conseillers ont les yeux bien ouverts sur les désirs de la population et j’en suis fier», Serge Hamelin

Cette demande est en substance celle déposée par la CGEAM lors du conseil et qui a été ajoutée à la résolution réclamant la démission du maire Marcotte. Cette résolution a été acceptée à l’unanimité par les élus.

«Je voulais être proactive, car je désire avant tout représenter le plus exactement possible les désirs et les opinions des citoyens de Mascouche», ajoute-t-elle au sujet de cette résolution.

Appelée à commenter la demande exprimée par différents citoyens ainsi que par le parti d’opposition Vision démocratique de Mascouche, enjoignant les élus à remettre leur démission, la conseillère Gagnon est claire : «Il ne faut pas oublier que les conseillers travaillent également sur des comités auxquels ils siègent et qu’ils participent aux sessions de travail. C’est faux de dire que nous ne travaillons pas pour les citoyens.»

«Pour ma part, ajoute-t-elle, j'ai toujours agi avec éthique et vu à respecter mes engagements et mes devoirs d'élue. J'ai été élue démocratiquement pour quatre ans et ce sera à l'ensemble des citoyens de mon quartier de décider de mon avenir politique en novembre 2013.»

Organisations: Affaires municipales

Lieux géographiques: Mascouche

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires