Richard Marcotte poussé dans les câbles

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Comme prévu, les élus de Mascouche réclament unanimement la démission du maire

Près de 400 citoyens de la ville de Mascouche se sont réunis, lundi, au pavillon du Grand-Coteau, afin d’assister à la première séance du conseil organisée depuis l’arrestation et la mise en accusation du maire Richard Marcotte, de l’ancien directeur général de la Ville, Luc Tremblay, et de douze autres coaccusés, le 17 avril par l’unité MARTEAU.

Le principal intéressé avait fait savoir qu’il serait absent de la séance et il s’en est tenu à son idée. Les citoyens ont néanmoins profité de l’occasion pour tenter de cerner quelles étaient les obligations de la Ville envers M. Marcotte. Les conseillers avaient prévu le coup et un avocat, Me André Comeau, était sur place afin de répondre à ces questions.

Dès la séance du conseil ouverte, elle fut suspendue afin de permettre à Me Comeau de faire le point sur la situation. Il a ensuite répondu aux questions des citoyens pendant près de 90 minutes.

Une fois la séance engagée de nouveau, les élus de Mascouche ont comme prévu réclamé unanimement la démission du maire, en adoptant une résolution à cet effet.

Plus de détails à venir

Lieux géographiques: Mascouche

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires