Griffon d’Or : tous vainqueurs

Baptiste
Baptiste Zapirain
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le message a été mainte fois répété : il n’y avait que des gagnants parmi les 48 nommés pour obtenir les prix du 17e Gala du Griffon d’Or, au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 20 octobre dernier. Mais comme il n’y a que 16 statuettes à distribuer, il a bien fallu que les comités de sélection tranchent.

Le grand gagnant de la soirée, c’est Olivier Brault, qui a obtenu le Griffon d’Or de l’artiste par excellence adulte, et également celui d’ambassadeur par excellence. Ce talentueux violoniste baroque, spécialisé dans l’art de la musique ancienne, était également le grand absent de la soirée et n’a pu monter sur scène pour récolter ses récompenses. Mais la raison est on ne peut plus légitime : le musicien était retenu à Cleveland où il exerce en tant que «concertmaster» (violoniste principal) pour l’Appolo’s Fire. Ses parents sont successivement montés sur scène et en ont profité pour faire la promotion des concerts de Sonate 1704, l’ensemble musical de leur doué fiston (voir aussi page 27). «Quand mon fils joue du violon, c’est comme si il avait des mains au bout du cœur» a commenté sa mère, admirative.

Performances artistiquesSimon Lacas, jeune chanteur de Terrebonne dont le Trait d’Union a parlé plusieurs fois, continue de gravir les échelons, un par un. Il a obtenu le Griffon d’artiste jeune de l’année. Il a également obtenu des applaudissements nourris du public après avoir chanté plusieurs titres sur la scène du TVT, dont un duo avec Josée Goulet. Celle-ci a obtenu une statuette dans la catégorie Projet par excellence pour son idée originale «Un café, une chanson». Cette série de concerts intimistes et expérimentaux qui se déroulent à la Brûlerie de la Rivière, a d’ailleurs contribué à l’éclosion de Simon Lacas. Brigitte Boisjoli, Vincent Vallières et Marco Calliari sont également venus enflammer le TVT avec quelques succès bien sentis. Rachel Thibeaut, Noël Therrien : merci

La soirée a également été marquée par un intense moment d’émotion avec l’hommage à Rachel Thibeault et Noël Therrien, deux bénévoles membres du conseil d’administration du Gala. Tous deux sont atteints du cancer. Les larmes sont montées lorsque Noël Therrien a confié que c’était là probablement son dernier Gala.

Notons enfin que parmi les finalistes, c’est l’organisme communautaire Le CALACS La Chrysalide, initiateur du projet «Le chaînon de la prévention, ensemble nous y arriverons», qui a remporté par tirage au sort la bourse de 1000$ de la Corporation du Gala.

Les 16 Griffons d’Or

Artistes par excellence, jeune: Simon Lacas.

Artistes par excellence, adulte: Olivier Brault.

Groupe ou troupe par excellence: Orchestre symphonique de Terrebonne. Évènement culturel de l'année: Deuxième Symposium de l'AAAVT.

Action ou évènement communautaire de l'année: Relais pour la vie de Terrebonne 2012.

Action environnementale par excellence, volet citoyen: Défi de l'économie verte et Éco-Avenir/UNESCO, Collège St-Sacrement.

Activité environnementale par excellence, volet entreprise: Amélioration de l'empreinte carbone, Les emballages Interplast.

Engagement social par excellence, jeune: Michelle Houde.

Engagement social par excellence, adulte: Lorette Lachapelle.

Projet par excellence: Un café, une chanson.

Commanditaire de l'année: Fabelta portes et fenêtres.

Athlète par excellence, jeune: Émilie Dumont, gymnastique.

Athlète par excellence, adulte: Olivier Jean, patinage de vitesse. Équipe ou groupe par excellence: Duo Sébastien Wolfe et Jessica Dubé, patinage artistique. Évènement sportif de l'année: les Mercredis de Terrebonne, GPAT.

Ambassadeur par excellence: Olivier Brault, musique baroque/classique.

Organisations: Théâtre du Vieux-Terrebonne, Union, Orchestre symphonique de Terrebonne UNESCO Collège St-Sacrement Interplast Groupe par excellence

Lieux géographiques: Gala du Griffon d’Or, Cleveland, Le Trait

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires