De Terrebonne à Kpovié

Baptiste
Baptiste Zapirain
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dix-huits jeunes du Canada et du Bénin font du bénévolat en équipe

Ils s’appellent Raoul Aroni et Justine Chenard. Lui a 24 ans et vient du Bénin, elle en a 18 et habite Rimouski. Tous deux ont pris de bons conseils dans la salle de rédaction du Trait d’Union : durant trois mois, ils vont en effet rédiger un blogue pour relater les différentes activités organisées par Jeunesse Canada Monde et SYTO Bénin dans la MRC Les Moulins, dans le cadre du programme «Jeunes leaders en action».

Rosalie Zonon, Raoul Aroni, Justine Chenard, Isabelle Demers et Richard Cloutier.

Ce programme invite une équipe de neuf Canadiens et neuf Béninois, âgés de 18 à 24 ans, à effectuer du travail bénévole pendant six mois: trois mois dans la MRC Les Moulins et trois mois dans la ville de Kpovié, au Bénin. Chaque participant canadien est jumelé à un participant du pays d’échange pendant tout le séjour.

«On veut développer les capacités de leadership de nos jeunes, pas seulement au Canada, mais dans le monde», résume Isabelle Demers, qui supervise le projet pour Jeunesse Canada Monde. Rosalie Zonon, représentante de SYTO-Bénin, confirme les bienfaits d’un tel projet. «Les jeunes qui profitent d’une telle expérience se découvrent eux-mêmes et deviennent plus autonomes. Quand on vit trois mois à l’étranger, on surmonte beaucoup d’épreuves».

Maraichage au Bénin

Ce saut dans l’inconnu leur permet aussi d’apprendre de nouvelles méthodes de travail, développer une expertise et la ramener dans sa communauté d’origine. À Terrebonne et Mascouche, les équipes travaillent ainsi pour Fleurs et délices, la Sodam, le GPAT, l’école Armand Corbeil, le Centre de F.A.M. des Moulins, Bécik Jaune, Monde à vie, ou encore Chèvre et Fleurs. D’autres jeunes ont également été envoyés à la ferme biologique «Ô saine terre», à Saint-Roch. Raoul et Justine, quant à eux, seront supervisés par le rédacteur en chef du Trait d’Union, Richard Cloutier, pour relater toute cette activité.

Viendra ensuite un séjour de trois mois à Kpovié, où les jeunes leaders travailleront à un projet de maraichage et de cuniculture. Dans l’intervalle, ils espèreront également amasser 2500 $ pour agrandir le périmètre maraîcher du village béninois de Tandahota (3478 habitants). Les activités de cette levée de fonds, intitulée «Donnez-le-don» par Jeunesse-Canada-Monde, auront lieu à Terrebonne et Salaberry-de-Valleyfield.

Pour les jeunes impliqués, c’est aussi une belle occasion de définir un projet professionnel. «J’ai fait une session au Cégep, mais je ne savais pas vraiment dans quelle direction aller», confie Justine Chenard, qui voit là une occasion de peut-être trouver sa voie professionnelle. «Je ne voulais pas faire d’année sabbatique. Je voulais voyager, faire de l’aide humanitaire», ajoute celle qui ne connaissait ni la nature de son activité, ni le pays partenaire au moment de s’inscrire.

Pour Raoul Aroni, la situation est proche. «J’ai une licence en géographie humaine et économique. Je pourrais être enseignant. Mais je suis passionné par les médias, et je n’ai jamais fait de journalisme. Ça me donne une nouvelle expérience.»

Renseignements supplémentaires et dons : http://cwy-jcm.com

Organisations: Jeunesse Canada Monde, Union, école Armand Corbeil

Lieux géographiques: Terrebonne, Tori, Canada Bénin MRC Les Moulins Rimouski Trait Mascouche Saint-Roch Salaberry-de-Valleyfield

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires