L’heure des adieux

Baptiste
Baptiste Zapirain
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jumelage Terrebonne-Vitré : la délégation française est repartie

Certains ont eu du mal à ne pas garder les yeux mouillés. La délégation française de Vitré s’est envolée pour rejoindre sa terre bretonne ce lundi 17 septembre, après deux semaines inoubliables passées en compagnie de leurs amis Terrebonniens.

C’est un peu ça, le jumelage entre Terrebonne et Vitré : des journées d’échange et de partage, à tisser des souvenirs pour la vie avec des gens qui habitent à des milliers de kilomètres de chez soi. Et le gros coup de cafard à l’heure du décollage.

La venue des Vitréens à Terrebonne s’annonçait d’autant plus spéciale en cette année 2012, où les deux municipalités célébraient le 30e anniversaire de leur jumelage. Le comité de Terrebonne avait mis les petits plats dans les grands en préparant une virée à Québec et une autre à New-York.

L’heure était donc au verre d’adieu durant cet ultime cocktail organisé au Mangiamo du chemin Gascon. Jeannine Cossette, présidente du comité de jumelage de Terrebonne, se gardait une bouteille de vodka pour ce genre d’occasion. Il va falloir s’en passer. «Je l’avais amenée à New-York, mais on a tellement couraillé qu’on n’a jamais pu trinquer. Et ici, malheureusement, on n’a pas le droit de servir des alcools forts», regrette-t-elle.

On remet ça en 2014

Pas de quoi ternir le bilan toutefois, entre deux pointes de pizzas et verres de vin. «Je vais peut-être demander la double nationalité, moi», plaisantait à moitié Guy, l’un des Vitréens, pour sa troisième participation. «À chaque fois, j’ai du mal à ne pas avoir les yeux pleins d’eau. La période qu’on vit est tellement intense», résume le Terrebonnien Jacques Cossette.

Ces amitiés sont d’autant plus fortes qu’elles permettent de découvrir des régions et des cultures différentes. «C’est des fous furieux !» s’esclaffe Alain, se remémorant le festival western de Saint-Tite et les concours de rodéo. «J’aime la simplicité des relations ici. On va droit au but. En France, on est plus compliqués, on s’explique moins», estime Odile Bouvet, présidente du comité de jumelage de Vitré.

Et les idées reçues s’effacent. «Au début, j’appréhendais d’héberger des Français qui allaient me dire quoi faire, qu’ils sont bien plus fins que nous», admet Jacques Cossette. «Eh bien, cela fait trente ans que je renouvelle cette amitié».

La mission du jumelage se perpétue donc d’année en année : créer des liens d’amitié plus grands que l’océan, et partager des instants inoubliables. «Notre plus grande richesse, ce sont les souvenirs», affirme Jeannine Cossette.

Une chose est sûre : Terrebonne a d’ores et déjà donné rendez-vous à Vitré en 2014 – et cette fois-ci, ce sera le Québec qui traversera l’Atlantique. C’est qu’il reste encore une bouteille de vodka à finir…

Pour contacter le Comité de jumelage de Terrebonne : 450 471-7318.

Organisations: Comité de jumelage de Terrebonne

Lieux géographiques: Terrebonne, Vitré, Québec New-York Chemin Gascon Saint-Tite France Atlantique

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires