Info-Crime devient Échec au crime Québec

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’organisme annonce une alliance avec le programme nord-américain Crime Stopper

Info-Crime devient Échec au crime Québec

Bien que le bilan du programme Info-Crime Québec soit fort appréciable, l’organisme annonce une alliance avec le programme nord-américain Crime Stopper, «parce que le crime n’a pas de frontière.» Il sera dorénavant connu sous le nom d’échec au crime Québec. La philosophie de signalement entièrement anonyme ainsi que le versement de récompense demeurent toutefois inchangés.

Depuis sa création en 1996, le programme Info-Crime Québec a permis aux enquêteurs de déposer 4 568 chefs d'accusation, de récupérer plus de 4 000 000 $ de biens volés et de saisir 175 armes à feu. Cette année seulement, jusqu’au 30 septembre, les signalements anonymes ont permis de porter des accusations contre 207 personnes, de retrouver plus d’un million de dollars de biens volés et saisir pour 15 millions de dollars de stupéfiants, dont 34 156 plants de cannabis.

«Même si une information vous semble banale, ne prenez pas de chance, allez sur le site echecaucrime.com et transmettez votre renseignement» Tom McConnell

«Même si une information vous semble banale ou encore si vous croyez que les policiers la possèdent, ne prenez pas de chance, allez sur le site echecaucrime.com et transmettez votre renseignement», souligne le président de l’organisme, Tom McConnell.

«Les policiers et enquêteurs suivent différentes pistes pour solutionner des crimes et porter des accusations. Les informations provenant du public sont cruciales, mais les gens hésitent souvent à faire des signalements, par peur de représailles. L’anonymat que garantit échec au crime Québec est un gage de sureté pour la population», ajoute M. McConnell.

Échec au crime est composé de bénévoles actifs, réparti dans toutes les régions du Québec. Vous pouvez transmettre toute information ou tout renseignement sur le site echecaucrime.com.

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Laure Bardon
    22 janvier 2013 - 15:57

    Le crime est toujours un problème, même dans Québec. Mais si on trouve un bon avocat, la récupération passe rapidement. C'est dommage que l'échec crime est aussi un problème, mais il semble qu'il y a vraiment un avocat pour tout.