Un courtier hypothécaire de Terrebonne accusé dans une affaire de fraude immobilière

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Guy Cyr est visé par l’opération Comptable menée par la GRC

Des accusations viennent d’être portées contre le courtier hypothécaire Guy Cyr, de Terrebonne, dans le cadre du projet Comptable, une enquête de fraude immobilière menée par les policiers de l’Unité des fraudes majeures de la GRC. M. Cyr et l’un de ses deux coaccusés œuvraient pour le compte du Groupe Conseil Hypothèque, qui n’est toutefois pas visé par les accusations.

Le courtier hypothécaire Guy Cyr, de Terrebonne, a été accusé dans le cadre du projet Comptable, une enquête de fraude immobilière menée par les policiers de l’Unité des fraudes majeures de la GRC.

Amorcée en 2008, l’enquête liée au projet Comptable porte sur quelque 80 transactions suspectes, estimées à près de 18 millions $. Parmi celles-ci, 20 transactions ont fait l’objet d’une enquête plus approfondie. Évaluées à plus de 4,5 millions $, ces transactions se sont toutes avérées frauduleuses. En février dernier, deux personnes avaient d’ailleurs été arrêtées en lien avec cette enquête, soit Kinh Ho Quan et Hermel Bossé, qui seraient à l’origine du stratagème.

Cette fois, les policiers de l’Unité des fraudes majeures de la GRC sont parvenus à démontrer l’implication de professionnels de l’industrie hypothécaire. Des accusations en vertu du Code criminel pour commissions secrètes ont ainsi été déposées contre Guy Cyr et deux autres personnes, soit son collègue Daniel Levasseur, de Dollard-des-Ormeaux, ainsi que le banquier Robert Sauvé, de Verdun.

À noter que le Terrebonnien Guy Cyr a fait l’objet, en novembre 2011, d’une procédure devant le comité de discipline du syndic de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec, qui l’a reconnu coupable d’avoir contrevenu aux dispositions de l’article 11 des Règles de déontologie de l’Association des courtiers et agents immobiliers du Québec.

Selon la plainte déposée au syndic, M. Cyr aurait transmis de faux documents à des institutions financières dans le but d’obtenir du financement pour l’achat de propriétés. La cause vise six immeubles situés sur l’île de Montréal, dans le cadre de transactions effectuées entre les années 2004 à 2007.

La GRC invite la population à transmettre tout renseignement sur des activités illicites d’individus ou de groupes d’individus relativement à la fraude en communiquant avec les enquêteurs de la GRC au 514 939-8300. Tout renseignement sera traité de façon confidentielle.

Organisations: GRC, Groupe Conseil Hypothèque, Association des courtiers

Lieux géographiques: Terrebonne, Québec, Dollard-des-Ormeaux Verdun île de Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires