Adolescente happée par une camionnette à Terrebonne

Jean-Guy Ladouceur
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Action de sensibilisation d’un résident

Le lendemain de l’accident, le père d’une amie de l’adolescente blessée brandissait une pancarte afin de sensibiliser les automobilistes circulant dans le secteur.

Une adolescente de 15 ans a été heurtée par une camionnette à son retour de l’école, jeudi dernier, à l’intersection de la côte Terrebonne et de la rue Sylvain-Meunier à Terrebonne.

Transportée à l’hôpital pour des radiographies, la jeune fille a reçu son congé peu de temps après, rien n’ayant pu être décelé à cause d’enflures dans la région de la 5e vertèbre. Elle subira des examens supplémentaires dans une semaine.

Selon la mère de la jeune fille, Mireille Boismenu : «Il arrive régulièrement que des automobilistes ne font pas leur arrêt obligatoire à cette intersection.»

Le lendemain de l’accident, des policiers étaient sur place. Selon Sylvain Théorêt, porte-parole du Service de police de Terrebonne, «ceux-ci répondaient à une demande d’attention spéciale faite par un résident.»

Mme Boismenu assure que les policiers ont distribué au moins deux contraventions le matin de leur intervention dans une voiture «fantôme».

Organisations: Service de police de Terrebonne

Lieux géographiques: Terrebonne, Rue Sylvain-Meunier

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Mireille Boismenu
    23 janvier 2012 - 13:28

    Merci beaucoup Carol-Ann, je sympatise également beaucoup avec toi. Si les gens comprendraient que lorsque l'on prend le volant nous tenons entre les mains une arme mortelle qui fait plus de mort que les armes à feux. Ma fille allait prendre son autobus scolaire dont l’arrêt est à la cabine d’autobus sur Côte Terrebonne et Sylvain Meunier. Une camionnette qui était encore loin du stop arrivait en direction ouest, Vicky a donc traversé en levant son bras (signe de stop) mais arrivée au milieu de Cote Terrebonne, une auto rouge qui s’en allait en direction Est n’a pas fait son arrêt obligatoire, alors vicky a reculé de quelques pas, mais malheur, le conducteur de la camionnette qui arrivait de l'autre sens n'a pas fait son arrêt obligatoire également, il l’a heurté de plein fouet et elle a été propulsé près de 60 pieds plus loin. Quel cauchemar ! Le lendemain, lorsque cet homme est venu s'instalér durant 2 hrs au coin de la rue avec cet immense pancarte, malgré cela plusieurs voitures n'ont pas fait leur arrêts. Mais comment faire comprendre au gens qu'ils sont irresponsables, que leur permis de conduire est un privilège et non pas un droit acquis, devrait-on retirer les permis à ceux qui commettent trop de contraventions au Code de la route.

  • Carol-ann Perron
    21 janvier 2012 - 20:24

    Je vous comprend tout a fait ! Je suis aussi une adolescente de Terrebonne, j'ai 17 ans et moi aussi je me suis fait heurter par une camionette le 19 octobre dernier au coin de la rue Monté Dumais et St-Charles. Apres ma pratique de volley ball a l'ecole des rives j'ai du aller prendre l'autobus de ville. J'était sur le trottoir et j'ai vue l'autobus au loin alors je me suis preparer a le prendre et BOOM ! Je me suis fait heurter par la camionette qui roulait dans le sens inverse de ou que jetait, et la seule chose que je me disait c'est : JE NE VEUX PAS PASSER EN DESSOUS DE LA VOITURE !! Donc il mon transporter a l'hopital mais je me sentais bien. Et le medecin ma dit que jamais la 10ieme coter de fraturer, mais aujourdhui tout va bien je peux toujours continuer a pratiquer mes sports. Jai rencontrer la police et mon dit que le monsieur qui conduisais avais prie de l'alcool. Donc je dois aller en court pour temoigner. Donc tout sa pour vous dire que je vous soutien votre fille et que je la comprend.