Un symposium tout en harmonie

Baptiste
Baptiste Zapirain
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Régal pour les yeux et les oreilles

Le beau temps était de la partie, et c’était tout ce qu’il manquait à cette Deuxième édition du Symposium en arts visuels, les 15, 16 et 17 juin derniers. Marielle Dupuis, vice-présidente de l'Association des artistes en arts visuels de Terrebonne, n’a pas caché son enthousiasme : «C’était un symposium de rêve», a-t-elle résumé.

Dans l’écrin enchanteur de l’Île-des-Moulins, la cinquantaine d’artistes, des peintres aux sculpteurs, ont créé quelques œuvres en direct devant 10 000 visiteurs manifestement conquis. «Une quarantaine de tableaux ont été vendus durant la fin de semaine, certains à plus de 800$», a détaillé Marielle Dupuis.

Ce sont les peintres Gabriell Lavoie et Pascale Bellot ont remporté le Prix du public cette année. Le prix du jury a été enlevé par Caroline Dion, tandis que la bourse du député Mathieu Traversy a été remise à Réal Moisan. Enfin, Monique Beauchamp a obtenu le prix du comité organisateur.

L’objectif du symposium était d’offrir un régal visuel aux visiteurs. Le comité organisateur a profité de l’occasion pour également émouvoir leurs oreilles. Les concerts de l’Orchestre à vents de Terrebonne, de la troupe de percussions africaines Sultanosto et de Simon Lacas (dans le cadre de l'atelier Un café, une chanson) ont apporté un plus indéniable à l’évènement. «C’était une nouveauté de cette deuxième édition. Cela a créé une ambiance. Les gens étaient contents. Certains sont venus me dire qu’on n’avait rien à envier à d’autres symposiums plus anciens.»

S’il multiplie les  réussites, ce symposium-ci finira bien par le devenir, ancien. Car lorsqu’on demande à Marielle Dupuis si l’AAAVT renouvellera le rendez-vous l’année prochaine, la réponse fuse : «Oh oui monsieur !»

 

Organisations: Orchestre à vents de Terrebonne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires