Jacques Tremblay lance un appel pour une marche pacifique

Marie-Ève
Marie-Ève Dumont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le conseiller souhaite que les citoyens manifestent leur mécontentement face au maire Marcotte

Le conseiller Jacques Tremblay lance un appel aux citoyens à venir marcher ce dimanche, dès 13h depuis à l’Hôtel de Ville, afin de manifester leur mécontentement face au maire Richard Marcotte. M. Tremblay croit que M. Marcotte se présentera lors de la prochaine séance du conseil ce lundi.

En effet, il a de bonnes raisons de croire que le maire de Mascouche sera présent le 9 juillet. «Avec les sources que nous avons, il serait là. Sinon, il doit se présenter en août ou alors il ne sera plus maire de Mascouche. Par la suite, il passera en cours le 10 octobre. Je pense qu’il devrait se retirer et préparer sa défense», croit-il.

M. Tremblay assure qu’il est hors de question pour lui de siéger à côté de M. Marcotte. «Ce ne sont plus des allégations, ce sont des accusations. Je me vois très mal en tant que conseiller de m’asseoir à côté de M. Marcotte qui est accusé au criminel pour fraude. Je ne veux pas être associé de près ou de loin à lui. Il faut redorer l’image de la ville. Il faut que M. Marcotte prenne ses responsabilités s’il aime autant sa ville qu’il le dit», martèle-t-il.

M. Tremblay a par contre l’intention de rester et de s’asseoir avec les citoyens pour poser des questions. «J’espère du fond du cœur qu’il ne se présentera pas», souhaite-t-il.

«Si on veut travailler en paix, il doit partir. Nous sommes toujours sur le stress. Je ne veux pas être mêlé à ça, je ne me verrais pas comme conseiller de prendre une enveloppe, je n’ai pas besoin de ça. Je pense que nous sommes capables de faire notre travail. Dans mes confrères de travail, il y en a qui sont corrects, d’autres je ne le sais pas. Je n’ai pas à les juger, ils n’ont pas été accusés ou condamnés, il faut donc avancer maintenant», renchérit-il.

Une marche pacifique

Même si cette marche est organisée par M. Tremblay et son parti Vision démocratique Mascouche, elle se veut apolitique. «Nous devons le faire en tant que citoyens. J’ai parlé aux autres conseillers. Serge Hamelin et Sylvain Picard m’ont déjà confirmé qu’ils seraient là. Je vais voir avec les autres. J’invite même Michel Gratton et Luc Thériault, qui veulent briguer à la mairie. En ce temps des vacances, j’espère qu’au moins 200 personnes seront présentes afin de démontrer au maire qu’il doit démissionner pour le bien de sa communauté», soutient-il.

«Il faut que M. Marcotte prenne ses responsabilités s’il aime autant sa ville qu’il le dit» Jacques Tremblay

«Si les gens ne sont pas satisfaits, c’est le temps de le prouver. C’est bien beau chialer, mais il faut maintenant se retrousser les manches et manifester son mécontentement. Une marche d’une heure c’est bon pour tout le monde. Je souhaite que ce soit un événement pacifique et calme. J’invite les gens lundi soir au conseil. Chaque citoyen est responsable de s’informer et peut faire valoir son mécontentement. Avec tout ça, j’espère que ça fera réagir le ministre Lessard, puisqu’il a le pouvoir de le retirer. S’il s’avère qu’il est innocent, on prendra les choses en main. Pour le moment, je crois qu’il doit quitter par respect pour la Ville de Mascouche, ses conseillers, ses employés et ses citoyens», conclut M. Tremblay.

Organisations: Vision démocratique Mascouche, Ville de Mascouche

Lieux géographiques: Mascouche

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires