«M. Marcotte ferait un beau geste pour la population de Mascouche s’il démissionnait» - Christian Gauthier

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Celui qui sera candidat de la CAQ dans Masson se dit agréablement surpris de la réception des gens sur le terrain

«La campagne électorale n’est pas encore amorcée, mais nos choses vont bien», a déclaré Christian Gauthier à TC Média, vendredi soir, lorsque croisé au Centre Bell où se déroulait le dernier gala de boxe de la saison de la série Rapides et Dangereux présentée par le Groupe Yvon Michel.

Christian Gauthier sera candidat de la CAQ dans Masson

«Moi je suis un gars de terrain. Je m’en vais faire un tour à la fête de la famille de Mascouche demain (le samedi 9 juin). Pour l’instant, je suis agréablement surpris et plus ça va, plus je suis agréablement surpris de la réception des gens sur le terrain, du milieu d’affaires et du commerce à Mascouche. Mes affaires vont bien, j’ai confiance et j’aime le monde. On apprend à se connaître et j’en suis bien content», a ajouté celui qui sera candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Masson, lorsque les élections générales seront déclenchées.

Appelé à commenter la récente démarche du maire Richard Marcotte, qui a tenté d’obtenir un statut de participant et/ou d’intervenant à la commission Charbonneau (Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction), Christian Gauthier a tenu à rappeler qu’avant toute chose, il était un citoyen.

«Moi je suis un gars du peuple. Je suis un contribuable, un citoyen, un gars ordinaire, comme le dit Robert Charlebois dans ses chansons», a-t-il d’abord lancé.

«Je pense que le maire Marcotte n’a plus la crédibilité pour siéger en tant que maire et il ferait un beau geste s’il démissionnait.» Christian Gauthier

«Je pense que le maire Marcotte n’a plus la crédibilité pour siéger en tant que maire et il ferait un beau geste s’il démissionnait. Quand tu es élu, que tu es là pour représenter les gens, à partir du moment où tu ne te sens plus voulu de la part de tes électeurs, la chose à faire c’est de rendre service aux gens et dire ‘‘Je vais laisser tomber, je vais lâcher le morceau’’. Alors on en est là avec lui. Pour ce qui est de la commission Charbonneau, la juge a pris sa décision et il faut la respecter. Mais au-delà de ça, M. Marcotte ferait un beau geste pour la population de Mascouche s’il démissionnait tout simplement», a conclu M. Gauthier.

Rappelons que les trois commissaires de la commission Charbonneau ont rejeté, jeudi, la demande du maire Richard Marcotte.

Organisations: Commission Charbonneau, Centre Bell, Groupe Yvon Michel Coalition CAQ Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics

Lieux géographiques: Mascouche, Masson, TC Média Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires