Charmaine Borg dénonce la fermeture du bureau lavallois de Développement économique Canada

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Selon la députée néo-démocrate, il s’agit d’une «erreur monumentale»

Charmaine Borg, députée fédérale de Terrebonne-Blainville

Charmaine Borg s’inquiète des impacts pouvant découler de la fermeture du bureau lavallois de Développement économique Canada (DEC). «Les citoyens de la circonscription de Terrebonne-Blainville attendent déjà trop pour obtenir des services essentiels», déclare-t-elle par voie de communiqué.

La députée Borg se dit très préoccupée de la décision de priver la région d’un bureau de DEC, dont la mission consiste à soutenir les communautés et les PME dans leur croissance.

Selon les informations véhiculées par différents médias montréalais, les bureaux de Laval et de la Montérégie de Développement économique Canada seraient bientôt fermés au profit d’un centre chargé de desservir la région du Grand Montréal.

Selon Charmaine Borg, cette décision serait une conséquence des compressions contenues dans le plus récent budget du gouvernement Conservateur.

«Cela ne fait aucun sens», dit-elle. «Le contexte économique actuel exige que le gouvernement prenne ses responsabilités et stimule la création d’emplois. Au lieu d’agir, les Conservateurs coupent encore et encore et espèrent que la situation se réglera d’elle-même. C’est inacceptable», conclut Charmaine Borg.

Organisations: Développement économique Canada

Lieux géographiques: Terrebonne-Blainville, Laval, Région du Grand Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires