Charmaine Borg nommée porte-parole de l’opposition officielle en matière d’enjeux numériques

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Elle accède ainsi au cabinet fantôme de Thomas Mulcair

Charmaine Borg occupera une fonction de critique de l’opposition officielle à la Chambre des communes.

La députée Charmaine Borg de la circonscription fédérale de Terrebonne-Blainville occupera les fonctions de critique de l’opposition officielle en matière d’enjeux numériques. C’est ce qu’a annoncé, jeudi, le chef du NPD, Thomas Mulcair.

«À l’heure où le numérique prend de plus en plus de place dans nos vies quotidiennes, le nombre d’aspects et d’enjeux importants à surveiller est très grand», a déclaré la députée Borg.

«Un dossier qui m’occupera beaucoup sera le projet de loi C-30 sur la surveillance électronique, contre lequel je suis en profond désaccord. Beaucoup de citoyens de ma circonscription sont également de cet avis, et je veillerai ainsi à protéger leurs intérêts face au gouvernement conservateur et à ses décisions, qui se rapprochent parfois de l’improvisation pure et simple», a déclaré la députée Borg», a-t-elle ajoutée.

«Je suis fier de la qualité de notre équipe», a quant à lui affirmé M. Mulcair. «Je suis particulièrement fier de l’unité et du sens du devoir dont les députés néo-démocrates ont fait preuve tout au long de ce processus», a-t-il complété.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires