(MAJ) Postes Canada : Charmaine Borg dénonce le transfert de services vers le

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

«Nous le faisons pour assurer la pérennité de Postes Canada et maintenir sa rentabilité», répond Postes Canada

«En catimini, Postes Canada est en train de fermer de nombreux bureaux de poste partout au pays et transfère certains services vers des comptoirs postaux privés où les travailleurs sont moins bien payés», dénonce la députée néodémocrate de Terrebonne-Blainville, Charmaine Borg.

Elle en veut pour preuve la fermeture prévue le 26 octobre, à Terrebonne, du bureau de poste situé au 1257, boulevard des Seigneurs. La députée Borg dénonce la fermeture de plusieurs dizaines de bureaux de Postes Canada «parce qu’elle nuit aux services rendus aux citoyens et porte atteinte à l’économie du pays.» 

«Ce qu’on voit, c’est une privatisation tranquille de Postes Canada», dénonce-t-elle. «Les Terrebonniens tiennent à leurs bureaux de poste, car il s’agit d’un service de proximité important pour eux et pour les entreprises. Ces fermetures idéologiques font du mal à l’économie canadienne.»

Le NPD dénonce aussi le manque de transparence de Postes Canada dans le processus menant aux fermetures. «Des consultations publiques sont bien mises sur pied, mais elles sont bidons», ajoute pour sa part Robert Aubin, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’infrastructures. «Postes Canada ne dévoile pas le nombre d’interventions du public qu’elle reçoit, ni le contenu de ces interventions. Elle se contente de fermer les bureaux en disant qu’elle avait déjà tenu compte des propos soulevés par les opposants lors de sa prise de décision initiale. C’est un simulacre de consultation publique.»

«Dans les années 80, Brian Mulroney avait fermé plus de 1500 bureaux de poste à travers le pays. Stephen Harper ne fait que poursuivre ce travail de démolition et de privatisation. La poste doit demeurer accessible», conclut Charmaine Borg.

«Les Terrebonniens tiennent à leurs bureaux de poste, car il s’agit d’un service de proximité important pour eux et pour les entreprises.» Charmaine Borg

La société évolue

En entrevue avec TC Média, Geneviève Latour, gestionnaire, Communications chez Postes Canada, confirme la fermeture du bureau de poste du Boulevard des Seigneurs, à Terrebonne. «Ce genre de décision n’est jamais facile à prendre. Nous le faisons pour assurer la pérennité de Postes Canada et maintenir sa rentabilité», dit-elle.

«Vous n’êtes pas sans savoir que la technologie évolue. Les gens et les entreprises adoptent de nouvelles pratiques pour communiquer entre eux et l’utilisation de nos services traditionnels connaît une constante décroissance à travers le pays. C’est pourquoi nous analysons constamment notre réseau et que des décisions sont prises afin d’offrir le meilleur service à la population aux tarifs les plus compétitifs possibles», mentionne Mme Latour.

Elle ajoute : «Dans le cas du bureau de Terrebonne, il s’agissait d’une location et il est probable que le bail venait à terme. Le choix de fermer ce bureau a été fait parce que nous considérons que la population continuera à bénéficier de nos services par l’entremise de différents comptoirs environnants. À ce sujet, il faut dire que plusieurs citoyens préfèrent les comptoirs que l’on retrouve notamment en pharmacie, parce que les heures d’ouverture sont prolongées», mentionne-t-elle.

Organisations: Postes Canada

Lieux géographiques: Terrebonne, Boulevard des Seigneurs

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Réjean Fontaine
    03 octobre 2012 - 09:00

    Je suis en désaccord avec Postes Canada de vouloir fermer des bureaux comme ça et de les envoyer vers des Jean Coutu etc.. Travaillant moi-même à Postes Canada, je veux que l'on se batte pour garder nos ''jobs''.