Fraude fiscale, la SQ arrête 17 personnes dont une à Terrebonne

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une résidente de Terrebonne, Renée Lapierre, 57 ans, a été appréhendée mardi matin par les policiers de la SQ dans le cadre de la phase deux de l'opération Garrot

Une résidente de Terrebonne, Renée Lapierre, 57 ans, a été appréhendée mardi matin par les enquêteurs de la Sûreté du Québec dans le cadre d’une opération menée conjointement par la Division des enquêtes sur la criminalité financière et l'Agence du revenu du Québec. La valeur totale de la fraude fiscale est évaluée à 9 millions de dollars.

«Il y a 17 personnes qui ont été arrêtées dans le cadre de la phase deux de notre enquête, qui est l’opération Garrot. C’est une enquête qui a débuté en 2010 au cours de laquelle nous avons procédé à des perquisitions sur la couronne nord, en novembre 2011, toujours avec l’assistance de l’Agence du revenu du Québec», explique le sergent Daniel Thibaudeau, porte-parole de la Sûreté du Québec, lors d’un entretien téléphonique avec TC Média.

«Aujourd’hui il n’y a pas eu de perquisition, on parle uniquement d’arrestations. À Terrebonne même, nous avons procédé à l’arrestation de Renée Lapierre, 57 ans. Elle devrait comparaître demain (le mercredi 31 octobre), mais je ne peux pas vous dire par quel moyen. Est-ce que ce sera par vidéo-conférence ou directement au Palais de justice de Montréal ? Ça reste à déterminer. Une chose est certaine, la tête dirigeante de cette opération est Normand Dubois, 56 ans, de Saint-Joseph-du-Lac», ajoute le sergent Thibaudeau. Les perquisitions menées en 2011 visaient alors des résidences, des entrepôts et des véhicules dans plusieurs villes de la couronne Nord de Montréal.

Ce matin, une cinquantaine de policiers de la Sûreté du Québec ont été impliqués dans l’exécution des 17 mandats d'arrestation, relativement à un stratagème de fraude fiscale dans le secteur de la construction. Outre Terrebonne, des arrestations sont survenues à Saint-Joseph-du-Lac, Saint-Lin, Saint-Eustache, Blainville, Montréal et Shawinigan.

Les personnes arrêtées font face à divers chefs d'accusation, dont vol de plus de 5000 dollars, fabrication de faux, emploi de documents contrefaits, fraude de plus de 5000 dollars, recyclage des produits de la criminalité, gangstérisme et complot.

L’opération était toujours en cours au moment de mettre en ligne.

Organisations: Sûreté du Québec, Agence du revenu du Québec, Palais

Lieux géographiques: Terrebonne, Montréal, Saint-Joseph-du-Lac Blainville Shawinigan

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires