Le transfert d’enthousiasme d’Alain Samson

Richard
Richard Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Près d’une centaine de personnes ont répondu à l’invitation des Chambres de commerce de Terrebonne et Mascouche, mercredi, alors qu’était présentée la conférence «Comment se vendre en 30 minutes ou moins...» par le prolifique auteur et réputé conférencier Alain Samson. L’événement se déroulait au Restaurant Vulcano de Mascouche dans le cadre de la nouvelle série des Dîners d'Affaires Les Moulins.

«C’est notre premier Dîner d'Affaires Les Moulins, et il se déroule selon la thématique développée ce mois-ci, qui est le réseautage. On est super content et choyé de voir que la réponse est aussi géniale. On a plus de 95 personnes qui se sont inscrites pour ce midi et j’ai aperçu des gens se présenter à la porte. Ça permet aux membres de Terrebonne et de Mascouche, de se côtoyer et de réseauter,» a déclaré le directeur général de la Chambre de commerce de Terrebonne, Pierre Berthiaume.

«Ma conférence vise à expliquer ce qu’il faut faire quand on rencontre quelqu’un, pour attirer son attention et lui donner envie d’en savoir plus au lieu qu’elle ait envie de se sauver vers le bol à punch durant une rencontre», illustre sourire en coin, Alain Samson, en entretien avec TC Média. «Alors, c’est ce que j’appelle : Comment se vendre en 30 minutes ou moins.»

«Mon 78e livre est sorti il y a deux semaines et en mars prochain, ça va faire 20 ans déjà que je suis conférencier et auteur», dit-il, précisant d’où lui vient sa vocation. «C’est une ‘‘bad luck’’. J’étais directeur général d’une entreprise familiale, le patriarche est décédé et la chicane a pris dans la famille. Une belle-sœur est venue me voir et m’a dit : toi ta job, je la veux, tu es dehors. Ça m’a mené à écrire mon premier livre qui s’intitule : Famille en affaire, pour en finir avec la chicane.»

L’adage veut qu’à tout malheur quelque chose soit bon et Alain Samson représente une belle illustration de ce phénomène. «Vingt ans plus tard, je suis content que ça se soit passé à cette époque. Ça m’a permis d’écrire, de développer une carrière et aujourd’hui je suis publié en Espagne, en Italie, en Russie, puis en France. Comme quoi, lorsqu’une porte se ferme, il y en a une autre qui s’ouvre ailleurs. Au lieu de s’obstiner avec celle qui vient de se fermer, trouvons celle qui vient de s’ouvrir», conclut-il.

Organisations: Chambres, Affaires Les Moulins

Lieux géographiques: Terrebonne, Mascouche, Espagne Italie Russie France

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires