La Petite Girafe souffle deux bougies

Stéphanie Deschamps
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Deux propriétaires, six enfants, des idées plein la tête… C’est en 2010 que Julie Plante et Pascale Chaume créaient la Friperie-Boutique Petite Girafe à Mascouche. Fières de leur accomplissement, les deux mamans présentent aujourd’hui un bilan positif d’une deuxième année aussi occupée qu’enrichissante.

« Depuis deux ans, nous gagnons toujours en popularité. Nombreux sont ceux qui viennent porter du linge et qui en achètent d’autre avec l’argent qu’ils ont reçu pour l’ancien. C’est un principe d’échange et la population répond bien à ce que nous leur proposons », souligne Julie Plante.

Entre deux clients, la jeune entrepreneure avoue que sa collègue et elle ne s’attendaient pas à un succès aussi rapide, succès qu’elles attribuent entre autre à la rareté des boutiques de ce genre dans la région. « Nous sommes surprises parce qu’il fallait d’abord que les gens accrochent au concept. Mais puisqu’il y a un manque de ce genre d’entreprise dans la région et que tout le monde doit surveiller son budget, ça a été un concept gagnant », affirme Julie Plante.

Partageant leur espace commercial entre produits neufs et usagés, les propriétaires ont su répondre aux besoins des familles moulinoises. D’ailleurs, les deux entrepreneures ont travaillé tout l’été afin d’offrir davantage de produits pour leur troisième année. « Nous proposons dorénavant de la peinture fait à la main et nous avons également agrandi nos sections de cadeaux pour mamans et papas, ainsi que notre section jouets. Nous sommes toujours à l’écoute de notre clientèle et nous tentons de nous ajuster au fur et à mesure », poursuit-elle.

« Nous proposons dorénavant de la peinture fait à la main et nous avons également agrandi nos sections de cadeaux pour mamans et papas ainsi que notre section jouets. » Julie Plante

Finalement, celle-ci considère que ce qui distingue la Petite Girafe des autres friperies-boutiques est qu'elles ont réussi à trouver un certain équilibre entre un bel inventaire et un prix intéressant, « contrairement à certaine friperie dites de luxe qui demandent trop pour leurs produits ». « Nous tentons par tous les moyens de trouver des solutions gagnantes pour tout le monde », conclut Julie Plante.

Lieux géographiques: Mascouche

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires